WELCOME LONDON
Hey bienvenue sur le forum " Welcome to London " =)
Amuse-toi bien parmi nous ;p

Avant de poursuivre votre visite sur le forum, sachez que "Welcome to London" est avant tout un forum RpG. Si vous souhaitez vous inscrire, parmi nous, il vous faudra savoir faire 15 lignes de RP complètes, et connaître les bases d'un forum. Si vous ne vous sentez pas capable ou que votre activité parmi nous sera médiocre, merci de PASSER VOTRE CHEMIN .

N'oubliez pas de consulter les règles ainsi que le contexte, pour une meilleure vision des choses sur le forum =)

Enjoy !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
WELCOME LONDON ROUVRE SES JOLIES PETITES PORTES !
VOTEZ POUR LE FORUM ICI

Partagez | 
 

 Nathan ; catch me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathan McIntyre
avatar
    Petit(e) Prince(sse)



Mon avatar : Chace Crawford
Mes messages : 4688
Localisation : Dans les quartiers d'Oxford, mais t'auras pas l'adresse.
Mon âge : 21 ans
Etude & Année d'étude : Terminé pour moi.
Emploi(s) : Barman au Chiquito. Si vous voulez me voir, vous savez où aller.
Date d'inscription : 18/02/2009


Moi et mon ego
MES RELATIONS:
CITATIONS:
MES TOPICS SONT : Ouverts

MessageSujet: Nathan ; catch me   Sam 12 Déc - 16:13



« OF YOU CHARACTER WE KNOW »

* Nom & Prénom; McIntyre Nathan
* Âge & Date de Naissance; 23 ans ; 15 mars 1986
* Lieu de Naissance; Nathan est né à Dallas au Texas, Etats-Unis. Il est donc un américain pur souche, et se considère comme tel aujourd'hui, malgré ses cinq ans d'habition en Angleterre.
* Lieu d'habitation; Oxford. Au début il devait se contenter des quartiers de Soho, mais avec son travail en tant que barman, ses quelques promotions et d'autres petits boulots qu'il a enchainé, il a pu se trouver mieux à un prix convenable. Il ne cherche pas le luxe, mais quelque chose de confortable.
* Profession / Job; Barman au Chiquito, un bar de la ville. Pas le meilleur, mais ça lui suffit amplement.
* Loisirs; Ses passions sont nombreuses : la lecture, le cinéma, la musique, la construction de maquettes ... Quand il a du temps libre il ne s'ennuie jamais. Jonglant entre le sport, ses hobbies, et bien évidemment ses cours sur Internet pour avoir de bonnes bases sur le pilotage en attendant de pouvoir rentrer dans son école.

« TOUCH MY BODY »

* Parours; 15 mars 1984, petite ferme à Dallas au Texas. Habitant dans un coin exclu de toute civilisation, Alexander McIntyre prend la lourde décision de faire accoucher sa femme sur place, épaulé de serviettes et d’eau chaude. Certainement pas la meilleure des solutions, mais entre accoucher dans une voiture ou sur un canapé, le choix a été vite fait pour l’homme qui allait devenir jeune papa … mais également veuf. Pour cause, l’accouchement s’est extrêmement mal passé, et Elizabeth McIntyre est décédée d’une hémorragie interne. N’ayant aucune qualification médicale, il a été incapable de la sauver ou de lui épargner des souffrances. Peu avant d’expirer son dernier souffle, ils se sont mis d’accord sur le prénom que porterait leur fils : Nathan. C’est ainsi qu’une vie a laissé place à une autre, et que le petit garçon a crié de tout ses poumons, ignorant encore ce qui allait lui arriver dans ce monde de fou.

Très vite, le père du jeune garçon a commencé à le délaisser. Nathan était livré à lui-même, jouant toutes ses après midis dehors, avec ce qui lui passait sous la main. A l’âge de 3 ans, alors qu’il était censé débuter sa scolarité, son père n’a pas jugé utile de l’inscrire, prétextant que ça coutait trop cher d’acheter des livres et trop d’essence pour l’emmener jusqu’à l’école la plus proche. Nathan a donc eu une éducation extrêmement bancale, et il n’a pas eu la chance de se faire des copains. C’est surement de là que vient son besoin de solitude, il a été habitué à ça depuis tout petit. Ses journées à ne rien faire n’ont pas duré très longtemps. Du moins, tout est relatif. A l’âge de 7 ans son père le prend avec lui pour faire tourner la ferme. Si Nathan est d’abord enthousiaste à l’idée de travailler avec son père et de se sentir utile, il finit vite par déchanter. Quand il se voit donner des tâches qu’un garçon de son âge est incapable de faire, il réalise le problème familial. Il aura mit du temps avant de s’en rendre compte. N’allant pas à l’école, il ignorait jusqu’à présent ce que c’était que d’avoir une vraie famille. Mais là il était impossible de le nier, traire les vaches n’est certainement pas l’occupation qu’un enfant est supposé avoir, et se faire frapper par son père dès qu’une tâche n’est pas accomplie n’est probablement pas normal non plus.

Les années passèrent et Nathan était toujours coincé dans la ferme avec son père. A la différence qu’il était désormais payé chaque mois. Pas énormément, mais assez pour pouvoir s’acheter des livres, ainsi que des maquettes d’avions qu’il adorait assembler durant son temps libre. C’est grâce à ça qu’il a s’est forgé une culture et qu’il a tout apprit. Peut être même qu’il en savait plus que les autres garçons de son âge. Les coups en revanche faisaient toujours partit de son quotidien, et même si il a songé plusieurs fois à répliquer, il a préféré s’abstenir. Il se serait retrouvé à la porte, et ne connaissant personne, ça aurait été difficile pour lui de survivre. Mais un soir, il a quand même eu le cran de poser une question qui le tourmentait depuis des années :

FLASH BACK


Du haut des escaliers, Nathan hésitait à descendre et se retrouver face à son père. Mais après avoir passé 14 ans avec cet homme, il était grand temps pour lui d’avoir une réponse à sa question. Qu’a t-il fait pour mériter tout ça ? Il a toujours été un gentil garçon, docile, et qui écoutait son père la plupart du temps. Alors pourquoi son corps était recouvert de bleus ? Prenant une profonde inspiration ainsi que son courage entre les mains, il se rendit finalement dans la cuisine où son père était en train de boire sa tisane quotidienne. Hésitant quelques instants, il finit par se lancer :

    « Dis papa, pourquoi est-ce que tu es si dur avec moi ? Je sais que c’est pas normal de se faire taper par son père, alors pourquoi tu le fais avec moi ? Qu’est ce que j’ai fais ? »

Naturellement surpris par la question de son fils, Alexander McIntyre éclata ensuite de rire, comme si il était amusé par la situation :

    « T’es un meurtrier … T’as tué ta mère ! Comment veux-tu que je t’aime après ce que tu as fais, sale morveux. Jte garde parce que tu m’es utile dans la ferme, sinon crois que tu serais déjà dans un foyer. »

Et à ce moment précis, Nathan aurait tout donné pour être dans un foyer pour enfants plutôt qu’ici. Son père lui avait déjà raconté comment était morte sa mère, et il s’était toujours sentit un peu responsable de cette absence, mais là, on venait de clairement lui reprocher.

FIN DU FLASH BACK


A l’âge de 16 ans, ne supportant plus la présence de son père, il décide de se faire émanciper. Malheureusement, sa requête est refusée, cause du problème : il n’est pas inscris dans le système scolaire. Quelle situation ironique ! C’est son père qui est la cause de ce refus. Nathan s’est finalement résigné à passer encore deux ans avec lui. Mais à l’adolescence, les choses changent. Le jeune homme fit régulièrement du stop pour se rendre en ville et allé trainer dans les bars. C’était son seul moyen de s’effacer du quotidien lamentable dans lequel il vivait. C’est durant cette période qu’il s’est fait ses premiers amis, et qu’il a eu ses premières petites amies. Il avait enfin l’impression de vivre une vie normale. Cette illusion lui donnait d’ailleurs des ailes, au point de se dresser de temps en temps devant son père. Quand il ne voulait pas faire quelque chose, il lui disait clairement et claquait la porte avant de sortir de la maison. Même si il savait pertinemment qu’en rentrant le soir il le payerait cher. Ses amis se questionnaient régulièrement sur la provenance de ses blessures, et pour s’éviter une honte inutile, Nathan prétendait qu’elles venaient de nombreuses bagarres. Se sentant pathétique de se faire battre par son père, il préférait garder ça pour lui.

Passionné d’aéronautique et des avions, Nathan a toujours eu pour ambition de devenir pilote. Mais bien évidemment, quand il parlait de son envi à son père, il lui riait au nez. Et c’est exactement ce comportement qui l’incitait encore plus à poursuivre son rêve. Désormais, à chaque fin de mois, au lieu d’acheter des livres, il économisait pour pouvoir un jour intégrer une brillante école de pilotage, à Londres en Angleterre. C’était désormais son objectif, se rendre là bas et atteindre son but. Se libérer de cette ferme, du bétail, de son père.

A 18 ans, il a fait ses bagages, sans prendre la peine de prévenir son père. Il a même fait pire, un soir où il le savait absent, il a mit le feu à la ferme. Tout ce qui comptait aux yeux de son père partait en fumée devant lui, et à cet instant, un immense sourire de satisfaction se dessina sur son visage. Il imagina même la tête qu’il ferait en voyant le désastre. Avec de la chance, il croira même que son fils est mort dans les flammes. Libéré de ses démons, Nathan prit l’avion pour Londres, où une nouvelle vie l’attendait. Aujourd’hui ça fait cinq ans qu’il y vit, et il s’y sent très bien. Il a rencontré des gens, et son travail en tant que barman lui permet d’économiser un peu plus pour son école de pilote. Plus les jours passent, et plus il se rapproche de son rêve.


* Description Morale; On pourrait qualifier Nathan de garçon insaisissable et totalement imprévisible. Si vous faites partis de ses proches, des gens qu’il aime, alors ne vous inquiétez pas, il serait toujours présent pour vous écouter et vous venir en aide. Il a toujours été l’épaule sur laquelle on peut se reposer. En revanche, si vous ne représentez rien à ses yeux, ne comptait pas sur lui pour faire preuve de sociabilité. Il a un cercle d’amis proches, et ça lui suffit amplement. Il n’est pas intéressé par le fait d’avoir une vingtaine de personnes autour de lui à chacun de ses déplacements. Si vous faites le choix de venir lui adresser la parole, c’est à vos risques et périls ! Il a besoin que de quelques minutes pour se faire un jugement sur votre personne, et si ça ne lui convient pas, la conversation ira droit dans le mur. Il se contentera de vous remballer avec une impassibilité déstabilisante, ou bien il ira encore plus loin dans le mépris en vous ignorant totalement. Nathan est un garçon solitaire, si vous l’avez pas encore compris, posez vous des questions sur votre faculté de compréhension. Il est difficile d’avoir une personnalité plus complexe que celle du jeune homme. Vous pensez peut être le connaître, mais c’est tout simplement impossible. Personne n’a cette prétention. Nathan ne se confie pas, il ne parle pas de ses problèmes, donc difficile pour les autres de le cerner. C’est un caméléon qui n’hésitera pas à changer de peau afin de parvenir à ses fins. Sans pitié, il joue avec les sentiments, appuie sur vos points faibles et usera du mensonge si il y voit un intérêt pour son bien être personnel. C’est un connard finit, et il l’assume complètement. Brillant et charismatique orateur, son goût pour la littérature lui donne une excellente maitrise des mots. Il sait les utiliser en sa faveur, ou bien contre vous. Avec sa faculté d’analyse hors norme et sa facilité à jongler avec les mots, soyez certain qu’il pourrait vous blesser plus que quiconque. Il peut trouver vos points faibles en peu de temps, et prenez garde si il fait le choix de les utiliser. La manipulation est un art dans lequel Nathan excelle. Constatez qu’il a de nombreux défaut. Ou du moins, c’est ce qu’il préfère montrer aux autres. Il vaut mieux attaquer plutôt que de se défendre n’est-ce pas ? Du moins pour lui c’est primordial de se protéger le plus possible et de cacher ses sentiments du mieux qu’il peut. Sanguin et lunatique, si quelque chose ne lui plait pas, il n’hésitera pas une seule seconde à se servir de ses poings. Il n’a pas peur de se prendre des coups, du moment qu’ils ne sont que physique. Doté d’une grande intelligence, si il y a quelqu’un capable de se sortir des situations les plus cocaces, c’est bien lui. Personne ne peut le piéger, c’est une évidence. Généreux, Nathan a intégré la notion du sacrifice, et c’est devenu pour lui une habitude envers les gens qu’il aime. On dit bien que le sacrifice est la plus belle preuve d’amour non ? Et bien voilà, comme quoi il est totalement capable de se comporter comme un garçon adorable. Mais encore une fois, très peu de personnes ont le privilège de voir cette partie de sa personnalité. Avec Nathan, c’est tout ou rien, et c’est à prendre ou à laisser.

* Description Physique; Une chose est déjà certaine, on ne peut pas dire que Nathan ait un physique ingrat. Le jeune homme a été gâté par la nature, et il en parfaitement conscience. Son plus gros atout ? Son sourire qui laisse apparaitre une dentition parfaite. Son regard de couleur ambre en dit long sur sa personnalité : sur de lui, déterminé, et séducteur. C’est son arme de séduction numéro un, et il n’hésite pas à s’en servir à tout bout de champs pour obtenir ce qu’il désir. Il a le visage fin, avec des traits durs qui laissent deviner qu’il n’a pas vécu que des belles choses dans sa vie. Il arbore un look de garçon faussement négligé, avec de temps en temps une barbe de trois jours qu’il prend soin d’ajuster à chaque fois. Il aime se donner des airs de mauvais garçon. Bouche bien dessinée, visage parfaitement symétrique, Nathan n’a pas l’habitude qu’on lui refuse ses avances. Ses cheveux châtains sont pour la plupart du temps coiffés en brosse, avec parfois du gel pour bien les faire tenir. Il se les ait déjà laissé pousser il y a quelques temps, mais il était pas vraiment satisfait du résultat. En mec un brin macho, il préfère arborer une coupe cent pour cent masculine. Nathan a des tics de visage, des mimiques qui soit peuvent faire rire, soit attendrir. Enfin, rien de très prononcé. C’est surtout des petites moues ou des sourires qui veulent en dire long. Il a un rire grave, mais pas autant que sa voix, un brin rauque. Le jeune homme entretient son corps, difficile de ne pas le voir. Il a les muscles bien prononcés, et des épaules très carré qui lui donne une fière allure. Il n’est pas particulièrement grand, mais assez pour être bien proportionné. De toute façon c’est simple, il n’a aucun complexe. C’est pas de la prétention, juste une conscience totale de la chance qu’il a en ce qui concerne son physique. Du côté de son look vestimentaire, Nathan fait attention à ce qu’il porte. Si quand il était enfant il s’en fichait pas mal, maintenant il est un minimum attentif à ce qu’il met. Il reste cependant très varié, et peut aller du jeans troué à la chemise blanche classe. Tout dépend de son humeur et du lieu où il va. Dans tous les cas, il ne sort jamais sans sa gourmette que lui ont offert ses parents, ainsi que sa chaine en argent et sa chevalière. C’est des souvenirs auxquels il tient sincèrement.



Dernière édition par Nathan McIntyre le Sam 12 Déc - 22:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan McIntyre
avatar
    Petit(e) Prince(sse)



Mon avatar : Chace Crawford
Mes messages : 4688
Localisation : Dans les quartiers d'Oxford, mais t'auras pas l'adresse.
Mon âge : 21 ans
Etude & Année d'étude : Terminé pour moi.
Emploi(s) : Barman au Chiquito. Si vous voulez me voir, vous savez où aller.
Date d'inscription : 18/02/2009


Moi et mon ego
MES RELATIONS:
CITATIONS:
MES TOPICS SONT : Ouverts

MessageSujet: Re: Nathan ; catch me   Sam 12 Déc - 16:14



« YOUR TASTES »


* Plat préféré; Etant un bon vivant, c’est difficile pour Nathan de choisir un seul et unique plat. Il aime tout à partir du moment où c’est bien cuisiné. Il apprécie des classiques comme les pizzas ou un bon hamburger avec des frites. Mais si il devait vraiment choisir un seul plat, ça sera sans doute la paëlla. Il n’a aucune origine espagnol, néanmoins ça ne l’empêche pas d’en raffoler. Il rajoute toujours des tranches de chorizo pour la pimenter un peu, et là, il estime avoir atteint la perfection culinaire.
* Boisson préférée; Pour ce qui est de sa boisson non alcoolisée préférée, c’est sans hésité l’Ice Tea. Assez étonnant puisqu’ordinairement, il n’apprécie pas vraiment le goût du thé. Et oui, c’est rare chez un anglais ! Mais faut pas oublier qu’il est américain à la base, et qu’il a encore du mal à se faire aux coutumes anglaises. Et en alcool, il a une préférence pour la Smirnoff.
* Livre préférée; Etant fan de littérature, il a lu des livres de toute sorte, mais son admiration pour Stephen King rend ce choix facile : il s’agit de « Carrie ». Il l’a lu plusieurs fois, et ça ne l’empêche pas d’être retourné et pris dans l’histoire à chaque lecture. Sinon il prend également beaucoup de plaisir à lire la saga de Charlaine Harris « La communauté de sud ».
* Musique préférée; Là c’est sans grande hésitation : le rock ! Son père mettait souvent de vieux disques lorsqu’il travaillait, et Nathan a été bercé par l’ambiance rock ‘n roll de ces années là. C’est en toute logique qu’il est resté attaché à cette musique au fur et à mesure de l’âge. Cependant, il ne reste pas fermé aux autres styles, et se sent capable d’écouter de tout si ça peut lui apporter un certain intérêt ou un certain savoir.
* Couleur préférée; Drôle de question, mais là encore il n’y a pas de doute possible, Nathan a toujours eu une préférence pour la couleur bleu. Ca ne s’explique pas, c’est comme ça depuis qu’il est tout petit.
* Parfum de Glace préféré; Difficile, même très difficile ! Il y a tellement de parfums de glace différents et savoureux, que ça serait cruel de devoir en choisir qu’un seul. Pourtant si il lui arrive de varier, il y a toujours une boule de glace qui reste la même : celle au citron. En sorbet ou en glace, il en mangerait volontiers tous les jours.
* Odeur préférée; L’odeur de la pluie, d’un gâteau au chocolat, ou bien le parfum d’une femme. Là c’est réellement impossible de choisir. Ca peut soit lui remémorer un souvenir de son enfance, le relaxer, ou encore le séduire. Pour le coup ça dépend de son humeur.
* Endroit préféré; Etant un solitaire dans l’âme, Nathan a une préférence pour les endroits calmes. Même si c’est vrai qu’il apprécie de temps en temps l’euphorie de la foule. L’endroit où il se sent le mieux, c’est sans doute son appartement. Décoré avec un style très américanisé, il s’y sent particulièrement bien.
* Saison préférée; Le printemps ! Les gens sont détendus, le soleil brille, il fait bon sans faire trop chaud, c’est la saison parfaite. Sans oublier que les arbres retrouvent de leur éclat et que les fleurs commencent à sortir. Ca peut paraitre futile, mais quand on voit la période morte qu’est l’hiver, ça fait plaisir de revoir la nature s’éveiller à nouveau. Et puis on a tendance à être plus facilement de bonne humeur et à avoir plus de motivation à se lever le matin.
* Lieu de vacances préféré; Peu importe du moment qu’il y a du soleil et la plage. Si certains préfèrent la montagne et la fraicheur des randonnées, Nathan son truc c’est plus se baigner, faire bronzette, et jouer au beach volley. Passionné par les voyages, il aimerait avoir la chance de découvrir toutes les régions du monde. Donc il n’a pas vraiment de lieux de vacances préférés, trouvant du charme à chaque endroit où il passe.
* Pays préféré; Londonien depuis maintenant 5 ans, il s’y plait beaucoup. Mais son pays reste quand même les Etats-Unis, et faut avouer que parfois ça lui manque. Particulièrement la beauté du Texas. Il restera un américain dans le sang, même si l’Angleterre a su l’accueillir à bras ouverts.

« « ANSWERS SOME QUESTiONS » »

* Si vous pouviez changer une chose; Aussi étrange que cela puisse paraître, Nathan n’a pas envi de changer quelque chose dans sa vie. Pourtant c’est vrai qu’il a le choix. Mais à quoi bon remuer le passé en se demandant ce qu’on aurait du faire ou bien ce qu’on regrette. Chacun de ses actes, chacune de ses décisions l’ont amené là où il est aujourd’hui. Certes il n’est pas le meilleur homme du monde, mais c’est ce qu’il est censé être. Nathan est quelqu’un de fort, et il ne se laisse pas facilement abattre. Il aime sa vie telle qu’elle est, et pour rien au monde il ne la changerait.
* Votre plus grand rêve; Son plus rêve c’est pas des choses extravagantes comme devenir riche ou célèbre. Non c’est tout simplement réussir à fonder une famille avec la femme qu’il aime. Il n’a pas eu une enfance toute rose, alors il aimerait faire tout le contraire pour son enfant. Il sait les erreurs qu’il ne faut pas commettre. Même si c’est vrai qu’il a quand même peur d’être comme son père et de tout gâcher. Si Nathan parvient à faire ça, il sera le plus heureux du monde, et il considérera avoir atteint son but. Bien évidemment, il aimerait également devenir pilote, mais c'est pas aussi important que le reste.
* L'instant parfait; L’instant parfait, c’est lorsqu’il était tranquillement dans sa chambre en train de lire ou bien de construire l’une de ses maquettes. Durant ces brefs instants, il se sentait comme un enfant ordinaire et son père disparaissait de son quotidien.
* Le plus beau jour de votre vie; Lorsqu'il a quitté les Etats-Unis, ou plutôt son père. Il s'est enfin débarassé de son emprise, et pour la première fois de sa vie il s'est sentit libre. Il a eu la sensation de commençer une nouvelle vie, et ce fut tout ce qu'il a de plus jouissif.

« JUST TALK »

* Où avez-vous trouvez le forum ?; J'y suis depuis un long moment déjà.
* Double compte ?; Nop
* Autres; Heureux que WL soit de retour =D

« WHO I AM REALY »

* Âge; 20 ans
* Prénom; Prinçounet
* Fille / Garçon ?; Homme, à 20 ans on est un homme xD
* Votre niveau Rp; 7/10
* Avatar; James Franco
* Code;
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan McIntyre
avatar
    Petit(e) Prince(sse)



Mon avatar : Chace Crawford
Mes messages : 4688
Localisation : Dans les quartiers d'Oxford, mais t'auras pas l'adresse.
Mon âge : 21 ans
Etude & Année d'étude : Terminé pour moi.
Emploi(s) : Barman au Chiquito. Si vous voulez me voir, vous savez où aller.
Date d'inscription : 18/02/2009


Moi et mon ego
MES RELATIONS:
CITATIONS:
MES TOPICS SONT : Ouverts

MessageSujet: Re: Nathan ; catch me   Sam 12 Déc - 22:30



    * Exemple de poste;
    Très vite, le sujet de sa petite amie fut mit sur le tapis. Malgré la sortie précipitée de cette dernière, Delinda ne semblait pas avoir vu l’évidence. Il n’est plus avec elle, il a décidé de rompre ce soir, et c’est une chose qu’il aurait du faire depuis longtemps. Si il avait cessé durant quelques instants de vouloir faire miroiter l’impossible, la dispute qu’il a eu avec Delinda n’aurait pas eu lieu, et elle ne serait pas en train d’en souffrir à l’heure qu’il est. Mais c’est trop tard, et tout ce qu’il lui reste à faire, c’est réparer ce qu’il a cassé. Il aurait aimé la stopper et lui annoncer qu’il faisait désormais partit du clan des célibataires, mais il préféra s’abstenir. Elle avait besoin de sortir ce qu’elle pensait, et il n’allait pas l’en empêcher avec une quelconque nouvelle, aussi cruciale soit-elle. Il était heureux qu’elle soit là devant lui ce soir, ayant parfaitement conscience qu’une journée de plus sans lui parler aurait été insupportable.

    Au fur et à mesure, son discours laissait entrevoir des failles, des blessures qui faisaient resurface avec les mots. Ainsi Eddy pu comprendre qu’un problème de confiance envers les hommes semblait peser lourdement sur ses épaules. Il repensa alors à la dernière fois, quand il a apprit contre son grès qu’elle avait peut être été victime d’une agression. Sans le vouloir vraiment, elle se dévoilait. Et le fait qu’elle puisse avoir peur de lui eut l’effet d’un petit électro choque. Il ne veut pas qu’elle craigne quoi que ce soit venant de lui, ça serait la pire des choses qui puisse lui arriver. Si dans son comportement ou dans sa façon de parler il y a eu des moments où elle s’est sentit apeurée, elle peut être certaine que ça ne se reproduira jamais. Comme il lui a dit, il ne veut plus être le garçon sans pitié avec elle, il veut essayer d’être quelqu’un de bien. Puisque de toute évidence, une femme aussi adorable qu’elle ne mérite pas un petit bad boy des rues. Elle mérite un homme droit et honnête, qui ferait tout ce qui est en son pouvoir pour la rendre heureuse. Et c’est ce qu’il veut être désormais. C’est une promesse qu’il se fait à lui-même, plus jamais elle n’aura peur de lui, peur de s’attacher à lui.

    La peur de l’abandon, voilà une faiblesse qu’ils ont en commun. Mais contrairement à lui, Delinda a su la gérer correctement. Elle n’a pas eu besoin de se comporter comme une personne haineuse qui en veut à la terre en terre et qui par conséquent fait du mal à ceux qui l’entour. Là est toute la différence entre eux. Quand elle lui prit les mains, Eddy les serra dans les siennes, tout comme si lui aussi avait besoin d’être rassuré de quelque chose. Etait-elle en train de dire qu’elle était prête à l’accepter tel qu’il est ? Etait-ce ce qu’elle laissait sous entendre ? Il aimerait tellement que ça soit le cas, qu’elle se sente capable de gérer une relation aussi tumultueuse que la leur, qu’elle puisse endurer les choques sans pour autant le laisser tomber. Il réalisa soudainement à l’aide des mots qu’elle venait de prononcer, qu’il avait besoin d’elle autant qu’elle avait besoin de lui. Deux être complémentaires qui n’était que l’ombre d’eux même en cas de séparation involontaire. Il ignorait encore comment faire face à cette réalité qu’il n’attendait plus. Etait-il prêt à tourner une page pour en écrire une autre ? Probablement. En tout cas, c’est ce qu’il va tenter de faire.

    Alors qu’il fut sur le point de prendre la parole, Delinda scella ses lèvres avec les siennes. C’est un geste qu’il n’attendait pas, mais malgré tout, il se laissa faire allant même jusqu’à approfondir son baiser. L’idée de l’embrasser il l’avait repoussé mainte et mainte fois, se forçant à ne faire comme si elle n’était pas là dans un coin de sa tête. Mais la jeune femme venait de devancer quelque chose qu’il envisageait de faire depuis un moment. Relâchant une de ses mains ancrée dans celle de Delinda, il la déposa ensuite sur la joue de cette dernière tout en prolongeant l’instant réconfortant qu’ils étaient en train de partager. Geste qui retranscrivait cette peur qu’elle s’en aille. Il voulait profiter de ce moment sachant pertinemment qu’une fois leurs lèvres séparaient, les choses allaient redevenir ce qu’elles étaient, c'est-à-dire la confusion la plus totale. C’était doux, comme si il avait peur de la blesser par un simple baiser, et fougueux à la fois, comme si l’envie qu’il refoulait venait d’exploser d’un seul coup. Séparant ensuite ses lèvres de celle de la jeune femme, Eddy pu cette fois ci prendre parole :

      « Je ne suis plus avec elle … Je l’ai quitté ce soir, avant que tu arrives. »

    Retirant la main qu’il avait de poser sur sa joue, il resta néanmoins proche d’elle. Bien évidemment et comme toujours, toutes les bonnes choses ont un « mais ». Ils se sont embrassés, certes, mais est-ce que cette initiative vient de son mal être ? Est-ce qu’elle l’a fait pour se sentir réconforter, ou bien parce qu’elle en a eu marre de résister ? Eddy était dans le flou, ne sachant réellement quoi penser. Elle lui a clairement dit qu’elle avait besoin de lui, qu’elle était bien à ses côtés, mais devait-il l’interpréter comme étant un « je veux être avec toi officiellement ». Tout ça lui semblait un peu précipité, et la peur que ça ne soit du qu’à sa détresse prenait le dessus.

      « Mais je ne veux pas profiter de ta douleur. J’ignore si ce baiser été un moyen de consolation ou bien si tu en avais réellement envi. De mon côté je sais que c’était le cas, et je ne veux pas que tu en doutes. Mais précipiter les choses ce soir c’est pas une bonne idée, tu pourrais le regretter demain. »

    Demain, un moment qui lui semble bien loin désormais. Tout ce qui compte à cet instant précis, c’est ce qu’il vit avec elle. Il sait que si quelque chose se passe entre eux ce soir, sous le coup du chagrin, elle pourrait le regretter amèrement. Et il n’a aucune envi qu’elle soit mise dans une situation délicate, ne sachant comment lui annoncer qu’elle veut finalement retourner en arrière. La tristesse peut parfois pousser les gens à faire des choses qu’ils n’auraient jamais faites en temps normal. Et se retrouver comme un con demain matin quand il apprendra qu’elle a changé d’avis sur eux, hors de question. Il espère qu’elle le comprend.

      « Tu n’as plus à douter de quoi que ce soit maintenant, ni à en avoir peur. On peut partager quelque chose si tu en as envi, mais je ne pense pas que tu sois capable de prendre cette décision ce soir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan McIntyre
avatar
    Petit(e) Prince(sse)



Mon avatar : Chace Crawford
Mes messages : 4688
Localisation : Dans les quartiers d'Oxford, mais t'auras pas l'adresse.
Mon âge : 21 ans
Etude & Année d'étude : Terminé pour moi.
Emploi(s) : Barman au Chiquito. Si vous voulez me voir, vous savez où aller.
Date d'inscription : 18/02/2009


Moi et mon ego
MES RELATIONS:
CITATIONS:
MES TOPICS SONT : Ouverts

MessageSujet: Re: Nathan ; catch me   Sam 12 Déc - 22:33

    Voilà, je pense avoir terminé ma nouvelle fiche Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily G. Dawson
avatar
A D M I N S ;


Mon avatar : Keira Knightley
Mes messages : 6409
Date de naissance : 31
Localisation : London
Mon âge : 22 ans
Etude & Année d'étude : Etudiante
Emploi(s) : Barman
Date d'inscription : 15/11/2008


Moi et mon ego
MES RELATIONS:
CITATIONS:
MES TOPICS SONT : O u v e r t s

MessageSujet: Re: Nathan ; catch me   Sam 12 Déc - 22:34

Ohhhhh qu'il est beau :louve:
Bon, j'te souhaite pas la bienvenue hein x')
Je lis ta fiche dès que j'ai le temps Wink


    ABSENTE .
    « - IL Y A QUATRRE CHOSES QUE TU
    NE M'AS PAS DEMANDE DE FAIRE,
    QUE JE REGRETTE ET J'AURAIS ETE CAP...
    - GENRE ?
    - MNGER DES FOURMIS, INSULTER LES CHOMEURS QUI
    SORTENT DE L'ANPE... T'AIMER COMME UN FOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcome-london.forum-actif.net
Nathan McIntyre
avatar
    Petit(e) Prince(sse)



Mon avatar : Chace Crawford
Mes messages : 4688
Localisation : Dans les quartiers d'Oxford, mais t'auras pas l'adresse.
Mon âge : 21 ans
Etude & Année d'étude : Terminé pour moi.
Emploi(s) : Barman au Chiquito. Si vous voulez me voir, vous savez où aller.
Date d'inscription : 18/02/2009


Moi et mon ego
MES RELATIONS:
CITATIONS:
MES TOPICS SONT : Ouverts

MessageSujet: Re: Nathan ; catch me   Lun 14 Déc - 22:13

    Jsuis toujours dans les fiches en cours xD o0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh H. Evans
avatar
A D M I N S ;


Mon avatar : Josh Hartnett
Mes messages : 2742
Mon âge : 26 ans
Etude & Année d'étude : terminée, basta
Emploi(s) : Garagiste
Date d'inscription : 15/11/2008


Moi et mon ego
MES RELATIONS:
CITATIONS:
MES TOPICS SONT : Ouverts

MessageSujet: Re: Nathan ; catch me   Mar 15 Déc - 0:36

    Oh mais où est-ce qu'on a la tête Rolling Eyes
    Je là déplace tout de suite (:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan McIntyre
avatar
    Petit(e) Prince(sse)



Mon avatar : Chace Crawford
Mes messages : 4688
Localisation : Dans les quartiers d'Oxford, mais t'auras pas l'adresse.
Mon âge : 21 ans
Etude & Année d'étude : Terminé pour moi.
Emploi(s) : Barman au Chiquito. Si vous voulez me voir, vous savez où aller.
Date d'inscription : 18/02/2009


Moi et mon ego
MES RELATIONS:
CITATIONS:
MES TOPICS SONT : Ouverts

MessageSujet: Re: Nathan ; catch me   Mar 15 Déc - 0:38

    Merci :hiii:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Nathan ; catch me   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nathan ; catch me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WELCOME LONDON  :: h o r s . j e u x :: ARCHIVES PRESENTATIONS-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit